Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 11:51

L'école juive de Lviv

« Bratej Israelju »

« Брати Ізраїлю »


Ecole-interieure.jpg                   Située à Cikhiv – plus important quartier résidentiel de Lviv, entre deux blocs de tour soviétique, l'école 'Bratej Israelju' est la seule école privée juive de Lviv. Nommée en l'honneur d'Israel – deuxième nom de Jacob, elle accueille gratuitement une 60e d'élèves de confession juive. Agés entre 6 et 17 ans, les élèves y suivent un cursus scolaire officiel reconnu par les autorités ukrainiennes dans des conditions relativement meilleures que les établissements publics – maximum 6 élèves par classe. Ils y apprennent l'informatique, l'anglais, l'hébreu et le yiddish. La langue d'enseignement est l'ukrainien même si les élèves peuvent faire la demande de cours particuliers de russe. L'enseignement des traditions juives leur permettent, pour la plupart, de redécouvrir leur héritage.


Façade de l'école

Ecole-juive-facade-copie-1.jpg                   Financée entièrement par des fonds privés venant principalement d'Angleterre, d'Israel et des USA, l'école s'étend sur 4 blocs comprenant les salles de cours, les bureaux administratifs, dortoirs et laboratoires... Un complexe sportif attend toujours de se concrétiser par manque de fonds. La rénovation du plafond défectueux et les nouveaux ordinateurs ont monopolisé les dernières donations. Embauchant une 30e de salariés, l'établissement accueille les enfants à 9h du matin par un petit déjeuner. Ils ne quittent l'école qu'à 16h30 après avoir reçu un goûter; soit une heure après les écoles publiques à cause des activités extra-scolaires. Des camps d'hiver et d'été y sont également organisés avec la participation d'élèves venant d'Israel ou des USA... Ces échanges prennent place la plupart du temps au sein de l'école. Le territoire entourant l'établissement offre effectivement un terrain de jeux exceptionnel aux élèves avec son verger, ses jeux pour enfants et son terrain de basket.

 

Ecole Juive parc

Le parc de l'école avec son verger...

 

 

Ecole Juive JeuxEcole Juive003... ses jeux pour enfants... et son terrain de basket.

 

 

Mme Bald blog-copie-1                  Créée par Sarah Bald, la femme de l'unique rabbin de Lviv, en 1996, cette école a une capacité d'accueil de 300 élèves. La directrice ne cache pas son souhait de voir les effectifs augmentés ni sa joie de commencer à accueillir les enfants d'anciens élèves. Elle explique la réticence de certains juifs de Lviv à scolariser leurs enfants dans un établissement religieux juif par l'histoire récente de la communauté. Beaucoup de descendants de Juifs sont en effet aujourd'hui assimilés. Les familles mixtes préférant la discrétion d'une école publique laïque rappelant la peur ancestrale d'être catégoriser Juif. Reconnaissant que beaucoup ne connaissent tout simplement pas l'existence de cette école, elle compte sur le bouche à oreille et le temps pour voir grossir les effectifs.

 

                    Le but de Sarah Bald rejoint celui de son mari et leurs actions ne peuvent être distinguées. Tout d'abord par le soutien qu'ils apportent aux Juifs dans le besoin par la distribution de nourriture, vêtement et d'aides financières ponctuelles. Ils œuvrent tous deux, l'un par l'enseignement, l'autre par l'ouverture spirituelle et religieuse, à transmettre leur vision de la Judaïté. Tous deux originaires de Brooklyn, ils ont en effet reçu une éducation juive bien différente des Juifs de Lviv comme l'explique parfaitement Sarah en parlant des « souvenirs sombres et lugubres » que l'ancienne génération garde de ses traditions juives. Pendant l'époque soviétique, il était préférable de ne pas afficher ses traditions et les cérémonies s'effectuaient – comme toutes manifestations religieuses, dans les caves ou très sobrement.

  Ecole-juive-dessins-copie-1.jpg

Dessins des enfants de l'école symbolisant les 3 mets essentiels à la célébration du nouvel an juif qui se fait souvent en toute modestie : un peu de miel, un ail, une pomme et du poisson

 

                    Il est important pour ces parents de huit enfants, de faire découvrir le bonheur d'être juif et ce qui fait la spécificité de la nation juive. Membre du courant hassidique, ils prônent une pratique religieuse dans la vie quotidienne en constante interaction avec la réalité. Si ce couple croit autant en la possibilité d'un changement dans le comportement des descendants juifs de Lviv, c'est qu'ils sont conscients de vivre un changement important en Ukraine et chez les Ukrainiens. Ainsi, Sarah évoque « une formidable période dans l'histoire quand un tel changement prend place, de l'Union soviétique – du communisme, à la liberté, à la pratique religieuse et à la possibilité de s'exprimer soi-même d'une façon correcte et bonne ». Ajoutant qu'aujourd'hui, il est important que les gens prennent conscience que tout peut se faire ouvertement et honnêtement et ne doit plus forcément passer par dessous la table. Les gens peuvent travailler et obtenir le fruit de leurs efforts. Ils peuvent s'épanouir comme personnes libres et non plus comme « esclave » comme à l'époque soviétique où il fallait se satisfaire avec une bière, une saucisse et du pain.

 
Ecole-juive-dessins-2.jpg

Cette année 2009 était pour le calendrier juif l'année 5770. Cette date nous rappelle les presque 6000 ans d'histoire du peuple juif, de ses tradition, de la religion.



 

                   L'action de la directrice de l'école – Sarah Bald, et de son mari de laquelle elle est indissociable, est fondamentale pour la communauté juive de Lviv. Arrivés en Ukraine en 1994, ils apportent une vision gaie de la judaïté aidant ainsi les Juifs à tourner la page du drame de la seconde guerre mondiale et leur montrant que l'avenir peut être gai et heureux. Tout ce qui finalement compte pour un enfant et ses parents, encore marqués par des années de silence et un héritage devenu trop lourd à porter.

 

Blandine Scrève

 

 

Ecole-juive-Drapeaux.jpg

C'est la première image qu'on voit en entrant dans l'école. cette image en dit long sur la volonté de vivre comme Juif en Ukraine, et de conserver autant une identité juive qu'Ukrainienne. 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L. Blumenthal 03/05/2010 11:25


Je donne à la Fondation du FSJU qui finance des programmes de l’Appel Unifié Juif de France. Elle soutient le développement de villages d’enfants en Israël - pensionnats qui remettent dans le bon
chemin des enfants et des adolescents malmenés par la vie. Je sais aussi que ces pensionnats accueillent tous les enfants d’Israël, de quelque origine et religion que ce soit : juifs, musulmans,
autres…


Présentation

  • : Mémoires Vives
  • Mémoires Vives
  • : Ce blog vise à faire découvrir l'Ukraine, ses paysages, sa culture et sa mémoire - notamment celle de la communauté juive de Lviv. This blog aim at the discovery of Ukraine, its landscapes, its culture and its memory - especially the one of the Jewish Community of Lviv.
  • Contact

Recherche